FR | EN

L'ethnie Yorouba

L'ethnie YORUBA

L'ethnie Yoruba, qui compte aujourd'hui plus de vingt millions de personnes, représente la plus grande communauté d'Afrique. La zone peuplée par cette ethnie couvre la partie sud-ouest du Nigeria et, en partie, le sud-est du Bénin.

L'origine des Yoruba, qui se base essentiellement sur des légendes et des suppositions, laisse présumer une provenance de l'Egypte et de l'Arabie. Un flux migrateur qui remonterait, selon les spécialistes, au douzième siècle ou même plus tôt, serait à l'origine de leur présence dans cette région.

En effet, les fameux bronzes d'IFE, certainement des œuvres de sculpteurs Yoruba, remontent à cette époque. IFE est la ville sacrée, considérée par les Yoruba comme l'origine de leur ethnie, où le dieu tout puissant OLORUN créa l'homme blanc et l'homme noir semblables en tous points.

Historiquement l'ethnie Yoruba était forte et harmonieuse. Elle était articulée en plusieurs groupes, mais se montra, dans le temps, très unie face aux attaques des tribus extérieures.

Le roi d'OYO représentait l'autorité administrative et militaire, tandis que le roi d'IFE représentait l'autorité religieuse. Cette situation tribale, se poursuivit jusqu'au début du XIX ème siècle. Au début du XIXème siècle, la cohésion entre les différents chefs de tribu diminua et le pouvoir du roi d'OYO s'affaiblit. Les FULANI profitèrent de cette faiblesse. Venant du Nord, ils envahirent le royaume d'OYO et en détruisirent la capitale en 1830. Le territoire Yoruba fut bouleversé par des guerres civiles. De nombreuses villes furent saccagées, la population fut tuée ou réduite en esclavage. Beaucoup d’habitants se réfugièrent dans d'autres parties du pays.

Ces guerres civiles durèrent pendant cinquante ans. Vers la fin du XIXème siècle, l'Angleterre apporta l'ordre et la paix au pays, mais en contrepartie, elle fit du Nigeria une colonie britannique, et garda le plein pouvoir sur l'état pendant de nombreuses années. En 1960, le Nigeria fût reconnu comme état indépendant, et en 1963, il devint une république à structure fédérale. L'actuel président du Nigeria est Olusegun Obasanjo. Il a été élu en 1999. Il est d'origine Yoruba, comme d'ailleurs plusieurs membres du gouvernement fédéral actuel.

LA COMMUNAUTE YORUBA

La communauté Yoruba se base essentiellement sur deux fondements:

  1. la famille ou le clan
  2. Tribu

La famille a une importance vitale pour la vie de chaque Yoruba. La sécurité familiale lui donne la stabilité nécessaire, sans laquelle il serait perdu. Non seulement les parents, la femme et les enfants forment la famille, mais aussi les familles des frères et des sœurs, des tantes et des oncles, ainsi que tous les petits fils et les familles alliées par des mariages successifs des descendants. Quand un Yoruba parle de sa famille, il parle pratiquement de tout son clan, c'est à dire d'un nombre considérable de personnes, pouvant aller jusqu'à quelques centaines de personnes.

Cette structure familiale donne à chaque individu la protection, la sécurité et la garantie nécessaires pour passer une vie épanouie. En effet, en cas de succès professionnel, il n'hésitera pas à partager une grande partie de ses bénéfices avec le clan, qui en échange lui garantira un soutien maximum, s'il venait à perdre ses ressources financières. La sensation d'appar­tenance au clan est quasiment innée pour chaque Yoruba.

Le chef de la famille la plus nombreuse est aussi le chef du clan. Il est appelé BALE. Il est très vénéré et il tranche, sans appel, tous les problèmes qui sont portés à son jugement. Un BALE n'a pas seulement des droits, mais aussi des devoirs. Si le père d'un jeune de son clan meurt, il doit prendre sa place et prendre en charge son fils comme s'il était son père naturel.

Dans certains villages, cela dépend de leur dimension, il peut y avoir plusieurs clans, et leurs relations sont très harmonieuses et coopératives, à tel point que les membres des clans s'appellent frères et sœurs entre eux.

Une tribu naît de l'union des communautés de tous les villages d'une région du territoire Yoruba. Ces différentes communautés élisent un roi, appelé OBA, choisi entre les BALE. Le roi, avec ses conseillers, s'occupe des affaires économiques, sociales et juridiques de sa tribu. Il occupe cette fonction Jusqu'à sa mort.

Droits d'auteur: Galerie Walu, Suisse, 2004

 

 

 

Anaké – Vente d'art tribal et ethno-contemporain – Magasin à Nantes et boutique en ligne : œuvres d'art, antiquités, objets de décoration, mobilier, bijoux…